Cet été, j'avais chiné deux mètres de couturière qui sentaient mauvais. Voyant l'air dégoûté de mon mari, le vendeur tout content lui a dit que deux mètres étaient toujours utiles... Mon cher et tendre a répondu que je trouverais une autre utilité... Mais que vas-tu faire de ces horreurs m'a-t-il dit...

J'ai tout fait... trempage dans l'eau savonneuse, trempage dans l'eau citronnée, séjour dans un sac au congélateur, le pschittt d'une célèbre marque, séjour de longues semaines dehors sur mon étendoir à linge.

J'ai réussi à me débarrasser de cette odeur si tenace...

Je leur ai trouvé bien sûr une seconde vie après découpage et couture machine...

100_8844

J'y range maintenant mes petits emporte-pièces de toutes formes...